Bien dans ma tête,  Se défier pour avancer

Tu es susceptible ? Adopte la technique pour éviter de te sentir vexée #defi8

Quoi ? Qu’est-ce qu’y’a ? Tu veux ma photo ?

Un rien te vexe, tu te sens touchée par les paroles désagréables d’une collègue de travail. Tu prends pour toi la mauvaise tête de ton voisin ce matin. “De toute évidence c’est une journée qui commence mal, le voisin est vraiment un gros nul, ma collègue de travail doit avoir ses règles, et comme d’habitude, les aides de l’état qui viennent de sortir seront à tous les coups pour les autres et pas pour moi !” Est-ce que tu t’es demandée si c’était pas toi qui cherchais un prétexte pour te vexer ? Est-ce que ta susceptibilité ne serait pas une manière détournée pour attirer l’attention ?

1. Tu es susceptible, tu te sens persécutée

Bon, allez, je plonge tout de suite dans le vif du sujet. Être susceptible te fais souffrir et en plus tu sens bien que c’est pesant pour ton entourage. Malgré toi, tu prends les compliments comme des critiques bien cachées. Toute la journée, tu ressasses, tu te sens persécutée.

“- C’est sympa ta coiffure aujourd’hui !
– Et les autres jours c’était moche, c’est ça ?”

Si tu reconnais cette discussion, continue la lecture…

Tu prends contre toi les réactions des autres. Tu te sens au centre des réflexions alors que si ton voisin ne t’a pas dit bonjour ce matin. Ce n’est pas parce qu’il ne t’aime pas, mais parce qu’il a très mal dormi, à cause de son bébé qui pleure beaucoup en ce moment…

C’est con pour toi, parce qu’avec ta sensibilité aigüe, tu développes des réactions cassantes envers les autres, tu es limite agressive.
La conséquence est grande. Tu es dans un cercle vicieux où tu nourris ton image négative et qui conduit à ton auto-dévalorisation constante.

Te sentir vexée si souvent témoigne d’un manque de confiance en toi

Le manque de confiance en soi… j’en parle souvent. J’avoue que quand on me dit : “Ça témoigne de ton manque de confiance en toi, ça”, avec un petit sourire de gagnant, tac, bien placé… je me sens tout de suite… très mal, je perds totalement confiance en moi, je me sens transparente, nue publiquement et je ne retrouve pas tout de suite la bonne réplique. Alors, pardon pour ce titre. Je te le dis, comme je me le dis à moi-même si souvent.

J’aime bien les accords Toltèques, de Don Miguel Ruiz (dans ma bibliothèque, il y est, il fait parti des livres que tu devrais acheter si tu ne l’as pas encore). L’accord “Ne pas prendre les choses de façon personnelle” est complètement fameux.
Prendre conscience que c’est cet accord que je n’ai pas respecté en situations de conflits m’a permis, avec le temps, de prendre du recul sur les situations, qui sont devenues plutôt drôles.

Je m’amuse à me moquer de moi à l’avance.
Je me vois arriver et juste avant de réagir, je ressens les signes de mon corps. Je me crispe.
Tout simplement, je sens partir vers le sol ma bonne humeur et j’entends Mme Vexée qui met ses mains sur ses hanches.
J’ai appris à me moquer de cette petite Madame et je l’imite.
Il m’a fallu beaucoup d’année avant d’accepter que je pouvais me moquer d’une partie de moi-même. Sans avoir l’impression de me renier.

J’ai fait un stage Clown avec Carole Bernard. Ça a été une révélation de pouvoir me cacher derrière un simple nez rouge. J’ai appris à regarder mes différentes facettes, les exagérer, les rendre drôles. Et rendre drôle ma susceptibilité… c’était pas gagné parce qu’il fallait pas que je me vexe moi-même !

Ta sensibilité aigüe, ton manque de confiance viennent sûrement de ton enfance, soit surestimée, soit complètement dévalorisée.
Mais tu ne peux pas changer ton enfance, tu ne peux que l’accepter.
Tu vas composer avec ce que tu es.
Si ton but est d’être pesante pour ton entourage, ne change rien 😉

Se vexée pour un rien, une façon d’attirer l’attention

Si tu souffres de manque de confiance en toi depuis petite, tu as aussi décodé les réactions de ton entourage à chaque fois que tu te vexais.

Ce n’est pas de l’interaction positive, mais ça en est quand même.
Tu es comme l’enfant battu qui continue à chercher des relations nocives dont il sait se nourrir.

Voici une liste non exhaustive des réactions que tu peux repérer chez toi :
Tes parents ne t’apportaient pas assez de regards positifs, valorisant.
Ils réagissaient violemment, avec colère à chaque fois que tu prenais la mouche.
Tu as commencé à aimer faire culpabiliser les autres avec tes réactions.
Tu as eu en retour des personnes qui se sont soumises à toi pour ne pas te mettre en colère.
Tu as développé une certaine agressivité et tu en parles comme un trait de ton caractère. Tu minimises en disant “un peu brute”.
Tu sens que tu “switch” (bascule) au moment où tu te vexes.

Bonne nouvelle en modifiant ta façon d’appréhender ces situations, tu vas aussi changer tout ton entourage. Pour le meilleur comme pour le pire, les personnes qui nous entourent sont celles qui ont le plus d’influence sur notre vie. L’écrivain Jim Rohn dit que “nous sommes la moyenne des cinq personnes avec qui nous passons le plus de temps“.
En décidant de changer tes réactions, tu vas t’entourer de personnes plus positives. Et tu as ce droit !

Si tu apprécies cet article, tu aimeras lire également >>Un challenge pour te débarrasser de ta culpabilité

Une technique pour ne pas te sentir vexée

C’est le défi 8 de la série #lesdefisdemarie.
Il est très simple, il suffit juste de s’y mettre !

Ça me fait penser à ce livre indispensable, que j’ai lu, de Martin Meadows, grâce aux conseils de mon coach malaisien (Hello Sky !), “Comment développer l’autodiscipline, résiste aux tentations et atteins tes objectifs à long terme”. C’est carrément fou que je parle de discipline, moi, qui était anti-règles… mais c’était avant d’avoir compris la discipline choisie.

Commente en bas de page, raconte ton parcours, tu sais que tu peux te servir du groupe “la TEAM ACO” pour témoigner. Le groupe est privé, il n’est autorisé qu’à des femmes, je vérifie chaque inscription.
Je crois énormément au partage d’expériences et aux feed-back.

Partage sur ton réseau !
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Sophie
Sophie
7 mois il y a

Article très instructif qui fait mouche ! Moi aussi j’ai une petite madame un peu soupe au lait, tu m’as donné quelques astuces pour la maîtriser, merci 😘

harmoniedescorpsfr
harmoniedescorpsfr
7 mois il y a

Merci pour cet article. Le pire c’est que lorsque cela arrive de bon matin, c’est souvent la journée entière qui est alors gâchée, car on rumine cela bien longtemps.

3
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
Couverture dans la tête de virginie portos

Reçois gratuitement le livre "Dans la tête de Virginie Portos"