Entre Femmes

Be a Man, les journées internationales données aux femmes portent leurs fruits

Dans le cadre de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, le 25 novembre dernier, des hommes lancent un message aux hommes.

Les femmes attendaient ça depuis longtemps. Elles ne pouvaient plus se permettre de parler elles-mêmes sans se faire nommer de féministes compulsives.
Il fallait qu’ils le fassent. Merci les hommes.

Be A Man, avec la Maison des femmes, ont lancé cette superbe vidéo.

Nous ne serons entendues que si les hommes parlent de nous

Les hommes doivent se parler entre eux, doivent parler de nous. Ils doivent soutenir les femmes.

C’était un mauvais choix de séparer les genres depuis tant d’années. Aujourd’hui, l’avenir des femmes dépend de cette solidarité que nous avons à entretenir.

Avec les hommes et pour les femmes.

Toi, quand tu ris à la blague sexiste de ton patron pour ne pas le vexer, est-ce que t’as pensé à celle qui s’est sentie humiliée ?

Soyons des hommes, des vrais

Le message vaut pour toutes les femmes aussi

Soyons honnêtes, nous avons toutes eu au moins un jour, une fois, une parole machiste, misogyne.

” Ouais, c’est bon, elle a ses règles et elle fait sa chochotte pour pas aller à la natation ! oh l’autre hé ! “

” Quelle allumeuse c’te meuf avec sa jupe ras la touffe “

” Putain, la kougar, elle s’est pécho un p’tit jeune qui pourrait être son fils ! “

Bon, bref… etc… tu vois ce que je veux dire.

Soyons des femmes, des vraies, et restons solidaires.

Partage sur ton réseau !
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Lara Tabatabai
9 mois il y a

Quelle belle vidéo et oui il faut que les hommes aident les femmes dans cette démarche. C’est un bel exemple de solidarité entre hommes et femmes

1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
Couverture dans la tête de virginie portos

Reçois gratuitement le livre "Dans la tête de Virginie Portos"